Lycée polyvalent Melkior et Garré

Histoire de Melkior et Garré

Le lycée polyvalent Melkior-Garré, situé la route de Montabo sur la propriété Thémire, a été conçu pour libérer l’ancien lycée professionnel Marchoux. Les travaux ont commencé en décembre 1990 et se sont achevés début 1993. Le déménagement s’est effectué en avril 1993.

Depuis septembre 1998, avec l’adjonction de quatre classes de 2GT, le lycée a pris la dénomination Lycée polyvalent Melkior-Garré.

Léonce MELKIOR

Edmé Marie Jean Étienne Léonce MELKIOR naît le 9 mai 1859 à Cayenne. Scolarisé chez les Frères de l’instruction chrétienne de l’Institut Ploërmel, il montre rapidement de bonnes aptitudes et est envoyé vers l’âge de neuf ans en métropole. Après des études brillantes, il obtient le diplôme d’ingénieur des Arts et Métiers d’Angers puis d’ingénieur des Arts et Manufactures de l’École Centrale. Il revient en Guyane en 1884 au poste d’administrateur délégué de la Société des Placers.

Il prend la direction du placer « Enfin ». Puis pour son propre compte, il crée les placers « Dagobert » et « Souvenir » dans la Haut-Mana. Il met en place des exploitations de balata, bois de rose et ouvre des scieries, des briqueteries. Il est à l’origine de la construction de nombreux édifices comme la Banque de Guyane ou l’habitation Leblond (aujourd’hui Hôtel des Palmistes).

Il crée de nombreuses sociétés de bienfaisance. Il apporte une aide financière à l’action des dames patronnesses à l’orphelinat de Cayenne. Il aide beaucoup d’enfants guyanais à poursuivre leurs études supérieures en France, certains d’entre eux devenant plus tard célèbres.

Il est conseiller municipal de la ville de Cayenne. Il est un grand ami de Jean Galmot qu’il héberge ainsi que de Gaston Monnerville. Il meurt le 29 septembre 1928.

MELKIOR est le nom qui évoque le mieux la compétence professionnelle acquise au prix d’études supérieures rigoureuses. Léonce MELKIOR, pour permettre l’exploitation de matières premières telles que l’or, le bois, la brique, créa de nombreuses entreprises industrielles de qualité. Ce pionnier fut aussi d’une grande générosité envers la jeunesse guyanaise.

Consolade GARRE
Consolade, Anna GARRE naît le 27 juin 1915 à Cayenne. Après une scolarité à Saint-Laurent-du-Maroni, à l’Externat Saint-Joseph et au Collège de Cayenne, elle poursuit des études à Paris. Elle obtient en 1942 le Certificat d’Aptitude à l’Enseignement Ménager de la ville de Paris et, en 1945, le Certificat d’Aptitude à l’Enseignement des Travaux manuels, éducatifs et ménagers pour les Lycées, Collèges et Écoles normales.

Munie de ce diplôme d’État, elle sera à l’origine de l’enseignement professionnel féminin en Guyane.

Elle fait partie des premières équipes pédagogiques du Collège d’Enseignement Technique (C.E.T.) féminin Marchoux créé en 1964. En 1970, tandis qu’Henri Agarande assure la direction du C.E.T. féminin Marchoux, Consolade GARRE en est le Chef de travaux.

Elle est, en outre, la première guyanaise diplômée de l’École des Hautes Études Commerciales (H.E.C. Jeunes Filles).

ACCES PRONOTE [Màj 10/2017]

Pronote Intranet (in lycée)

CONTACT
LPO MELKIOR & GARRE
Route de Montabo
BP 5017
97305 Cayenne cedex
(GUYANE)
ce.9730309y@ac-guyane.fr
Tél : (33) 05 94 29 78 20
Fax : (33) 05 94 29 78 45

Vous souhaitez réserver une table au Restaurant pédagogique MELKIOR & GARRE ?

Cliquez ici


©2018 Académie de la Guyane - Tous droits réservés | Mentions légales